Des réseaux et un centre de ressources agricole et rural

Cliquez sur l'image
pour visiter le site Internet
du Cemes-Cesam

Trame : une dynamique qui nous rend très agiles !


 

« N’ayant plus de réseau national pour accéder à Trame en 2019, l’ouverture des adhésions à des réseaux territoriaux en 2020 est une vraie opportunité pour notre cercle d’échanges, le CEMES-CESAM, basé en Charentes sur 2 départements.

Trame, c’est une intelligence collective riche de différents points de vue de terrain, qui permet des analyses et des projets qui ressemblent à celles et ceux qui en sont les acteurs et bénéficiaires. Côté activité, l’atout majeur de Trame est d’apporter une vraie expertise pour (re)mettre/garder l’humain au cœur des systèmes, des projets, des groupes, en formant nos collaborateurs comme nos élus, en se distinguant par la transmission d’une Haute Valeur Humaine.

Notre Cercle d’échanges retrouve cette ouverture au sein du Centre de Ressources des Groupements d’Employeurs de Nouvelle-Aquitaine, notre tête de réseau Emploi partagé plurisectorielle ».

Pascale Croc, Présidente du CEMES-CESAM

Le CEMES-CESAM


Le CEMES a été créé en 1989 dans l’objectif d’échanger du matériel et de la main-œuvre entre les agriculteurs adhérents. Ceux qui avaient un besoin contactai l’équipe d’animation pour être mis en relation avec un collègue ayant le matériel ou la compétence correspondant à leur demande. Le territoire concerné s’étendait alors sur le sud de la Charente-Maritime.

En 1999, pour répondre au mieux aux besoins de ses adhérents, le Cercle d’échanges crée un groupement d’employeurs. Cette nouvelle association permettait aux adhérents de se décharger des rigueurs administratives liées au recrutement et à l’embauche de personnel.

En 2009, afin de proposer des opérations d’achats groupés et autres services, le CEMES s’est dotée d’une SARL, le CEMES Environnement. Les adhérents pouvaient alors bénéficier de tarifs privilégiés (fioul, compost, mutuelle) ou de prestations (accompagnement des projets photovoltaïques).

En 2011, après deux années de fonctionnement avec le Cesam16, les deux Cercles d’échanges ont fusionné pour créer le CEMES-CESAM, qui compte actuellement 380 agriculteurs adhérents.