Des réseaux et un centre de ressources agricole et rural

LA PAROLE A


 

Convention citoyenne pour le climat

« N’oublions pas le rôle essentiel des collectifs agricoles dans la transition agro-écologique »

Le Président de la République a annoncé la reprise de 146 propositions de la Convention citoyenne pour le climat, et leur traduction législative et réglementaire dans les prochaines semaines. Plusieurs concernent le secteur agricole : 50% des terres cultivées en agro-écologie, promotion des circuits courts, interdiction des pesticides d’ici 2040, aide à la structuration de la filière protéines, transformation des aides PAC à l’hectare vers des aides à l’actif...

Avec mes collègues de Trame, nous saluons cette volonté de placer l’agriculture en première ligne pour poursuivre les transitions en cours vers des systèmes plus agro-écologiques, pour lutter contre le changement climatique, pour amplifier le développement des circuits de proximité, pour une autonomie de décision sur les fermes, pour une agriculture ancrée sur son territoire…


« Investir, transformer, innover, c'est ce qui correspond à notre pays, à cette philosophie des Lumières qui nous a fait. C'est en sachant changer les comportements, en investissant sur les domaines les plus importants pour notre pays et notre économie que nous saurons relever ces défis », a indiqué Emmanuel Macron. Innover, changer, transformer sont des qualificatifs qui collent parfaitement à la philosophie de Trame.

Trame est un acteur incontournable de l’accompagnement des formes collectives en agriculture. Trame vise la promotion et le développement de collectifs innovants et autonomes. En réponse aux enjeux de la société et de la ruralité (climat, énergie, alimentation et territoire…), son ambition est de faciliter et d’accélérer les changements, les adaptations et les transitions de systèmes pour le maintien d’exploitations agricoles viables et pérennes. Trame accompagne les projets liés aux magasins de producteurs, aux services environnementaux, à la production d’énergies à la ferme, à l’agriculture de conservation des sols, à la santé du troupeau, à la compensation carbone. Trame travaille aussi au bien-être des actifs agricoles (salariés et exploitants agricoles) avec un nouveau concept de « Haute Valeur Humaine ».

Les 500 collectifs et les 30000 actifs agricoles des réseaux de Trame sont déjà en mouvement pour tester et développer de nouvelles pratiques agro-écologiques. L’agriculture française serait bien différente sans ces agricultrices, ces agriculteurs et ces salariés agricoles engagés dans des collectifs. N’oublions jamais l’importance de cette énergie montante du terrain !

Mais tous les changements demandent du temps et des moyens financiers. Oser changer ses pratiques ou se lancer dans un nouveau projet n’est jamais simple. Il est nécessaire que les actifs agricoles continuent d’être épaulés par des organismes comme Trame dont la vocation est d’accompagner l’émergence de projets collectifs d’exploitations agricoles. Nous sommes convaincus que l’approche collective est plus efficace pour toucher un grand nombre d’agriculteurs et motiver les changements de pratiques par modélisation sur la réussite de ses pairs.

Ensemble, agriculteurs, salariés agricoles, organisations professionnelles, Etat, Régions, Départements, construisons l’Agriculture plurielle de demain !

Francis Claudepierre, Président de Trame