LA PAROLE A


 

Nous devons former les salariés dont nous avons besoin

Avec le nombre croissant d’unités de méthanisation agricole, le besoin de salariés capable pour piloter nos installations va s’accroître.

Lorsqu’un agriculteur met en place une telle installation, son seul temps ne peut suffire et les compétences nécessaires sont différentes de celles d’un exploitant agricole. C’est un métier nouveau : nous ne pouvons donc par espérer trouver aussi simplement les salariés dont nous avons besoin. C'est pourquoi l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France a construit, avec l’aide du ministère de l’Agriculture et d’établissements de formation agricole un dispositif de formation spécifique. Il s’agit du Certificat de Spécialisation Responsable d’Unité de Méthanisation Agricole (CS RUMA).

6 centres répartis en France démarrent cette formation : Bar-Le-Duc dans la Meuse, Périgueux en Dordogne, Les Herbiers en Vendée, Laval en Mayenne, Pontivy dans le Morbihan et prochainement Montbrison dans la Loire.

La difficulté est de recruter des candidats pour entrer en formation et de trouver des maîtres d’apprentissage. Il est important les agriculteurs exploitant des unités de méthanisation qui détecteraient un salarié potentiel sans la qualification ad-hoc, le prennent en contrat et lui propose de se former dans un de ces 6 centres. Des jeunes qui viennent de terminer un Bac Pro agricole ou un BTS correspondent parfaitement à ce type de formation.

Une grande partie des difficultés rencontrées par les acteurs de la méthanisation provient directement d’un déficit de formation. La mise en place de ce Certificat de Spécialisation va participer à la mise en place de réseaux de compétences pour assurer la pérennité de la méthanisation agricole en France. Pour en savoir plus

Bertrand Guerin, Vice-président de l’Association des Agriculteurs Méthaniseurs de France