Des réseaux et un centre de ressources agricole et rural

LA PAROLE A

 


Accompagner « chemin faisant » les collectifs d’agriculteurs

La transition agroécologique impacte la façon d’animer les collectifs d’agriculteurs. Elle conduit les animateurs des groupes à adopter une posture d’accompagnateur bien différente de celle d’expert ou de conseiller. Elle oblige à repenser les métiers de la formation et du développement agricole pour accompagner les agriculteurs et les agricultrices dans un processus de changement et d’apprentissage continus.

La transition agroécologique remet aussi en cause le modèle de diffusion de l’innovation issu de la modernisation agricole. Il ne s’agit plus de transmettre de manière descendante des connaissances toutes faites. Il s’agit désormais d’accompagner les agriculteurs dans un apprentissage progressif et dans la co-construction de savoirs collectifs. L’innovation ne réside donc pas seulement dans de nouveaux outils ou de nouvelles techniques, mais aussi dans le chemin emprunté par les personnes qui vont chercher, essayer, se tromper, revenir en arrière, recommencer, mais toujours apprendre.

L’agent de développement agricole ne sait pas mieux que les agriculteurs où ce processus de transition va les conduire : c’est une nouvelle posture d’accompagnement « chemin faisant » qui bouleverse les pratiques et qui demande de se former tout au long de sa carrière.

Je vous invite donc à consulter les travaux menés par Trame dans le cadre du projet DYNAMITAE notamment, à consulter notre offre de formations et à commander le numéro hors-série de Travaux-et-Innovations « Collectifs en transition agroécologique - 30 outils d’animation ».

A très bientôt en formation ou en groupe d’échanges de pratiques.

Nadia Bretagnolle et Eric Charbonnier
Co-directeurs de Trame