Des réseaux et un centre de ressources agricole et rural

banière agrimouv
Fédération nationale des groupes d'études et de développement agricole

Votre contact à Trame


 

Yasmina Lemoine
Animatrice FNGeda
06 79 85 75 67
y.lemoine@trame.org

 

 

Deuxième édition du concours de vidéos réalisées par des collectifs d'agriculteurs
Communiqué de Presse du 1er Octobre 2019

Les Chambres d'agriculture et la FNGEDA, lancent de septembre à novembre la deuxième édition du concours vidéo sur YouTube dédié aux collectifs d'agriculteurs : Agri.mouv !

Objectif : mettre en avant les projets et les actions des groupes d'agriculteurs.

Avec près de 50 000 vues sur Youtube en 2018, le concours Agri.mouv a permis dès la première année à 23 groupes de faire découvrir leurs actions à travers de courts montages vidéos.
Redécouvrez ici les vidéos 2018.


Le concours est ouvert aux collectifs d'agriculteurs accompagnés/animés par un conseiller Chambre d'agriculture et/ou adhérents à la FNGEDA.
Les participants pourront envoyer leur vidéo jusqu’au 15 novembre 2019 pour une mise en ligne le 1er décembre sur la chaîne YouTube des Chambres d’agriculture. Les groupes ayant réalisé les 3 vidéos les plus vues seront récompensés par des lots d’une valeur de 600 à 1 000 €.
Un prix coup de coeur sera décerné à une vidéo présentant une approche système innovante favorisant l’adaptation des exploitations agricoles au changement climatique.

Tout savoir sur agri.mouv et les lauréats 2018


Comment participer au concours agri.mouv
Les collectifs, essentiels dans la recherche de la multiperformance des exploitations agricoles
Les groupes d'agriculteurs permettent de franchir les barrières du changement pour atteindre les objectifs
fixés par l’exploitant :

  • réassurance entre pairs
  • recherche collective de solutions
  • mutualisation des prises de risque (changement de pratiques), des moyens
  • création de liens sociaux.

Les Chambres d'agriculture réaffirment leur ambition d’accompagnement des groupes. Ces groupes jouent un rôle essentiel dans la détection, le transfert et l’appropriation des innovations. Aujourd’hui, les Chambres accompagnent plus de 1 400 groupes d’agriculteurs soit plus de 82 000 agriculteurs dont 900 groupes de développement.
L’ambition de la FNGeda. Faire que tout agriculteur, toute agricultrice, membre du réseau FNGeda soit dans une dynamique d’avenir, de projet, de prospective. Et faire que le groupe l’aide à conserver son autonomie décisionnelle et à prendre des décisions stratégiques pour son entreprise.

Ce concours permet de confirmer le partenariat historique entre les Chambres d’agriculture et la FNGEDA, plus que jamais essentiel pour que sur le terrain, les conseillers Chambre accompagnent les groupes dans la mise en oeuvre de leurs projets.


Contacts Presse

Chambres d’agriculture France – APCA
Iris Roze – 01 53 57 10 51 / 06 09 86 02 26 - Iris.roze@apca.chambagri.fr
www.chambres-agriculture.fr

FNGEDA-TRAME
Fabienne Audouard – 06 69 66 59 78 - f.audouard@trame.org
www.fngeda.org

liseret

ASSEMBLEE GENERALE DU 4 AVRIL 2019

Beaucoup de temps forts cette année pour l'assemblée génrale de la FNGeda
Programme de la journée ici.

  • Olivier Tourand, président de la FNGeda a accueilli Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation

,Il a pu lui rappeler l'importance des groupes et du collectif. Découvrez son discours en vidéo.

<br />

 

  • Remise des insignes d'officier dans l'ordre de la Légion d'hOnneur à Karen Serres, administratice de la FNGeda et présidente de Trame

 

  • Changement climatique - Quels enjeux pour nos exploitations
    Intervention de Vincent CaillezClimatologue

   
     

 

Olivier Tourand, président de la FNGeda et son conseil d'administration vous présentent leurs

 

AgriMouv : le GEDA AFDA et "la gestion administrative de l'exploitation récompensée"

Le 22 octobre, les organisateurs et partenaires du concours AgriMouv se sont retrouvés à Arras, dans les locaux de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais, pour remettre le 1er prix au groupe vainqueur de cette 1ère édition, le GEDA AFDA .

Réunis à cette occasion pour féliciter Charlotte Bécot, présidente du GEDA AFDA, et toute son équipe, les représentants de la FNGeda et de l’APCA, co-organisateurs, de GRTGaz, Weenat et Groupama, sont intervenus en mettant l’accent sur l’importance du collectif et de la communication en agriculture, dans une période particulièrement chahutée. Ainsi, Jean Bernard Bayard, président de la Chambre d’agriculture du Nord-Pas de Calais, a évoqué l’importance « d’opérations de ce style qui permettent d’avoir une sensibilisation vis-à-vis du grand public », propos renchéris par Etienne Périn, président de la FRGeda Nord-Pas de Calais qui a insisté sur « l’intérêt de faire savoir ce qui se fait dans les groupes de développement agricole, souvent mal valorisé ».

Ce projet a été lancé par l’APCA et la FNGeda pour « mettre en image ce qu’on ne met pas d’ordinaire et cela a permis de montrer une agriculture dynamique, responsable, innovante, diversifiée », a rappelé Olivier Tourand, président de la FNGeda. Daniel Roguet, président de la Chambre d’agriculture de la Somme, représentant Claude Cochonneau, président de l’APCA, a redit l’importance de la « maitrise des nouvelles technologies de la communication ». Jacques Louchart pour Groupama, Thierry Daniel pour GRTGaz et Sébastien Douay pour Weenat ont exprimé leur plaisir à participer à ce moment et réaffirmé leur volonté de travailler sur des partenariats avec le monde agricole autour des valeurs de collectif et d’entraide.

Ce premier prix en main, Charlotte Bécot a remercié chaleureusement toute l’équipe du GEDA AFDA et sa famille. Ce travail « montre la force des Geda, des réseaux locaux, régionaux, nationaux et du partenariat avec la Chambre d’agriculture ». Symbole de ce partenariat, la présidente du groupe a indiqué mettre à disposition de la Chambre une partie de son prix, le capteur Weenat, et projette d’utiliser les 1000 € offert par GRTgaz sur le volet communication du GEDA AFDA .   

Une belle expérience pour le GEDA AFDA à renouveler ?

Pour revoir toutes les vidéos lauréates au concours AgriMouv 

Les partenaires :

 

Elevage et préservation des ressources : la place des éleveurs

Le 4 octobre au Sommet de l’Elevage, Olivier Tourand, président de la FNGeda intervenait dans une table ronde, organisée par Agrovergne (groupe régional Auvergne des agros), sur les questions d’élevages des ruminants et de préservation des ressources. Eleveur dans la Creuse, Olivier Tourand a témoigné aux côtés de chercheurs de l’Inra, d’Idèle, de Sidibé Boureima, éleveur du Burkina Faso, de François Marion, président du PNR des Volcans d’Auvergne et en présence d’une cinquantaine de participants.

Après une présentation par l’Institut de l’élevage des différents systèmes d’élevage en France, les échanges ont mis en évidence les bienfaits de l’élevage d’herbivores. Olivier Tourand a souligné « l’importance d'avoir une bonne gestion du pâturage pour obtenir et préserver une biodiversité végétale », conforté en ce sens par Sidibé Boureima qui a expliqué que « depuis que les bovins pâturent les sous-bois des espèces végétales ont réapparu ».

Ensuite, les présentations des travaux de l’Inra sur les effets des innovations et des expérimentations par des agriculteurs pour rejoindre les demandes sociétales, voire les anticiper, sur les questions de climat (le stockage du carbone par exemple), sur l’évolution de certaines pratiques pour limiter l’érosion des sols ou réduire l’utilisation de certains intrants ont permis une prise de conscience des participants sur le rôle des agriculteurs.

Cependant, l’agriculteur ne peut pas tout et Olivier Tourand a ainsi souligné que « le citoyen a des exigences qu’en tant que consommateur il peut tendre à contredire » et a émis le souhait que « consommateur et citoyen ne fasse plus qu’un, que l’agriculteur soit reconnu dans ses différentes missions et travaille en synergie avec la recherche pour avancer sur certains thèmes, les exploitations agricoles étant d’excellents supports à la recherche ».

Enfin, a été souligné la fin d’un système de solution unique valable pour tous et l’importance de penser en système d’exploitation, en adaptant et trouvant les solutions dans les exploitations et pas l’inverse.

En conclusion de cette table ronde, les participants sont tous tombés d’accord pour dire que les systèmes d’élevage et de polyculture élevage sont les plus efficients en terme de maintien et développement de la biodiversité, des dynamiques territoriales, du développement économique et sociétal et des réponses aux enjeux futurs.

Cette table ronde a permis une excellente prise de conscience et pose les fondements de synergies futures.

 

Bravo aux lauréats d'agri.mouv !

 Ces dernières années, avec la mise en place du projet agro-écologique pour la France, les dynamiques collectives basées sur des projets ascendants, venant des exploitations agricoles, ont redoublé d’intérêt pour le développement agricole et rural. Ce n’est pas une nouveauté pour la Fédération nationale des Geda et Trame. Les actions de notre réseau s’appuient, depuis plusieurs décennies, sur le développement en groupe.

La réussite du concours vidéo agri.mouv, organisé par la FNGeda et les Chambres d’agriculture, le prouve : 23 groupes d’agricultrices ou d’agriculteurs ont participé pour parler de leurs métiers et promouvoir leurs actions ; les 23 vidéos ont été vues plus de 21 000 fois. Ces chiffres démontrent clairement l’engouement des internautes à mieux connaître, voire découvrir, les collectifs d’agriculteurs qui animent les territoires ruraux avec la vision d’une agriculture humaniste et innovante.

Bravo à tous les participants pour la diversité des sujets et messages portés ! Et mention toute particulière aux 2 premiers lauréats, adhérents de la FNGeda : les agricultrices du Geda-AFDA du Pas-de-Calais nous ont fait découvrir leur quotidien dont la surcharge administrative souvent oubliée ; et le groupe « Agriculture au féminin » de Rés’agri Aven Laïta dans le Finistère nous permet de mieux connaître le métier d’éleveur laitier.

Olivier Tourand, président de la Fédération nationale des Geda

Toutes les vidéos continuent d'être visibles sur YouTube pour valoriser et diffuser les actions des groupes d'agriculteurs agri.mouv.

liseret

Le concours agri-mouv a rendu son verdict !

Cette première édition du concours est une vraie réussite ! 
Au total, les vidéos ont comptabilisé plus de 21 000 vues.

Les 3 lauréats d'agri.mouv

1er prix : Blé, vaches, cochons Et papiers ! du GEDA AFDA - Nord Pas de Calais
La vidéo montre le travail quotidien des agriculteurs, les différentes activités et en plus la surcharge administrative de l'exploitation et de la famille qui est souvent laissé de côté. Une formation collective est organisée par le GEDA AFDA en partenariat avec la Chambre d'agriculture du Nord-Pas de Calais permet de retrouver tous les documents de l'exploitation, de générer moins de stress et d'être efficace dans son rangement.

Lots : 1 000 euros offerts par GRTgaz et un capteur et un an d'abonnement offerts par Weenat

 

2e prix : Les Femmes, là où on ne les attend pas ! du groupe Agriculture au féminin de Rés’agri Aven Laïta - Finistère
Témoignage de Katrien Chupin-Claessens, agricultrice, salariée à Melgven en élevage laitier avec Jean-François, son conjoint. Elle a fait le choix, par goût, de réaliser les travaux des cultures.

Lots : 1 000 euros offerts par Groupama et 400 euros par la FNGEDA

<br />

3e prix : Les Steakeurs : une viande locale au goût du jour - Ariège
Les Steakeurs, c'est un collectif d'agriculteurs ariégeois fédéré autour de la commercialisation de leurs jeunes bovins. Les éleveurs ont construit de A à Z cette nouvelle filière avec la volonté de proposer du changement dans les habitudes de consommation avec trois gammes pour 11 produits différents : les pièces bouchères, les viandes hachées et les originaux. En participant au concours Agrimouv, ils ont souhaité montrer cette image jeune, moderne et cette ambition de créer un lien étroit avec les consommateurs. Les Steakeurs, c'est donc aussi une communauté d'éleveurs et de citoyens, unis pour laisser toute la place aux produits locaux dans les grandes surfaces. Nous sommes tous acteurs de notre consommation !

<br />

 

Toutes les vidéos continuent d'être visibles sur YouTube pour valoriser et diffuser les actions des groupes d'agriculteurs agri.mouv.

Un grand merci à tous les groupes participants, aux animateurs Chambres d'agriculture et GEDA et aux partenaires du concours.

Les partenaires d'agri.mouv :

L'agence communicante qui a réalisé le logo agri.mouv
GRTgaz
Weenat
Groupama

 


Merci à tous les groupes d'agriculteurs
qui ont pris le temps de participer à agri.mouv !

Comment voir les vidéos d'agri.mouv ?

Pour voir les 23 vidéos d'agri.mouv, c'est par ici

Vous avez jusqu'au 29 juin pour partager la ou les vidéo(s) que vous préférez à vos amis, collègues, voisins... Les 3 vidéos les plus vues seront récompensées.



On compte sur vous pour partager ! A vous de voter !

 

La vidéo ci-après vous présente les principales recommandations

<br />

 Vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à consulter www.agrimouv.fr et à consulter le Règlement Intérieur

 

Les partenaires :

liseret

Lancement officiel du concours vidéos agri.mouv pour les collectifs d'agriculteurs

Le 26 février 2018, Olivier Tourand, président de la FNGeda et Claude Cochonneau, président de l'APCA lancent officiellement le concours vidéos agri.mouv pour les collectifs d'agriculteurs.

Olivier Tourand précise que ce concours va permettre de montrer la réalité du terrain, des métiers, des actions des agriculteurs et des groupes sans dogmatisme. Agri.mouv donne la possibilité aux agriculteurs de montrer les dynamiques positives à l’œuvre sur le terrain.

Agri.mouv permet de communiquer pour montrer que les agriculteurs et les groupes œuvrent pour prendre en compte les demandes de la société, les enjeux de demain dans leurs actions et leurs projets.

Ce concours est destiné à qui ? Tous les collectifs d'agriculteurs qui souhaitent partager leur métier, leur savoir-faire, leur méthode de production, leur travail en groupe au quotidien. Ces groupes d'agriculteurs doivent être accompagnés par les Chambres d'agriculture et adhérents à la FNGEDA.
 

 

Une assemblée générale pour avancer

le 11 janvier 2018 à Paris

 

Cette année, l’assemblée générale de la FNGeda s’est tenue très tôt, dès la reprise en janvier, et ce pour avancer rapidement et concrètement sur le déploiement du projet stratégique du réseau et sa réalisation. Ce moment d’échange, toujours important pour maintenir et entretenir le lien, a été l’occasion pour des administrateurs et des adhérents de se rencontrer, d’échanger sur les projets développés et portés dans les régions et départements et de prioriser, ensemble, les actions à mettre en œuvre, issues du projet élaboré depuis un an et demi.

  • Outre un travail qui se poursuit notamment sur la stratégie et la santé du troupeau, avec de la mise en réseau et de l’échange de pratiques, les participants à l’AG ont réaffirmé l’intérêt et l’importance de consacrer plus de temps à la communication, tant en interne qu’en externe. Il s’agit à la fois de travailler sur l’élaboration d’un message et ses modalités de diffusion à destination du grand public pour valoriser le métier d’agriculteur et de construire des moyens de communication en interne plus fluide et efficaces.
  • Parallèlement, les adhérents ont exprimé le souhait de faire du lobbying une action prioritaire, qui vise également à défendre et valoriser l’agriculture sous toutes ses formes et le collectif comme lieu de réflexion, d’expérimentation et d’action privilégié.

 

Olivier Tourand, président de la FNGeda a conclu cette AG en réaffirmant la force du réseau Geda du fait de la diversité de ses adhérents et des thématiques travaillées. Il a également insisté sur le rôle des administrateurs dont il est attendu qu’ils « respectent ce qu’ont demandé nos adhérents : accompagner et défendre une agriculture rémunératrice pour les agricultrices et les agriculteurs, valorisant nos ressources, en lien avec les partenaires ».

Il a également rappelé que « s’il faut réfléchir avant d’entreprendre et que certes on a pris le temps de réfléchir, de consulter, d’interroger, de co construire, maintenant il faut qu’on agisse quelles que soient les difficultés. Attendre parce que certains ont des freins, légitimes, n’est pas possible car entre un projet et son exécution, nous laissons trop de temps passer et ainsi la vie s’en va sans porter de fruits. Je souhaite que le réseau produise ses fruits aux bénéfices de ces adhérents et mettent donc en œuvre le projet stratégique. »

Enfin, il a remercié les participants en les appelant à redynamiser le réseau, notamment en entretenant le lien entre les administrateurs et le local, relation qui doit fonctionner dans les deux sens.

 


 

 Voir les autres moments forts de la FNGeda