PSE_RSE.jpg

RSE : pourquoi les paiements pour services environnementaux sont un outil efficace pour les entreprises
 

Vous souhaitez orienter votre stratégie de responsabilité sociétale et environnementale (RSE) vers des actions concrètes, aux résultats mesurables ? Les paiements pour services environnementaux (PSE) sont des solutions innovantes qui contribuent à préserver l’environnement localement autour de votre entreprise.

Les PSE fonctionnent sur un principe simple : les entreprises paient des agriculteurs pour mener des actions de préservation de l’environnement, ce qui bénéficie à tous. Cet outil peut s’intégrer à la stratégie RSE des entreprises.

Un atout de gouvernance : le choix

Les PSE peuvent être un outil privilégié de la RSE. Ils peuvent porter sur plusieurs champs d’action : par exemple, la préservation des ressources en eau, la protection de la biodiversité, la compensation carbone de vos activités, etc.

Vous pouvez donc opter pour la préservation d’une ressource utile à votre processus de production ou, quand cela n’est pas possible, compenser les impacts climatiques ou écologiques de votre activité.

Grâce à un PSE, vous pouvez donc :

  • protéger les ressources utiles à votre production ;
  • compenser l’impact carbone de votre activité
  • agir sur un élément spécifique de votre environnement ;
  • etc.

Ce large choix vous permet de respecter au plus près le principe de développement durable.

En Bretagne, des PSE existent d’ores et déjà. Ils permettent aux entreprises d’agir pour préserver l’eau autour de Rennes ou développer l'éco-pâturage autour de Brest. Ce ne sont là que des exemples : il est possible d’imaginer d’autres solutions.

Un engagement sur l’efficacité : les résultats

Les paiements pour services environnementaux (PSE) reposent sur un contrat et sur des indicateurs de l’efficacité des actions engagées. En contractualisant un PSE, vous visez donc des résultats concrets, à une échéance donnée.

Intégrer les PSE est un moyen sûr d’atteindre vos objectifs en matière de protection de l’environnement. Cette démarche concerne à la fois l’environnement de votre entreprise mais aussi le cadre de vie de vos équipes.

Un exemple : les PSE peuvent rémunérer les agriculteurs pour des actions qui contribuent à restaurer ou maintenir des écosystèmes. Dans l’ouest de la France, Terrena propose un cahier des charges, “La nouvelle agriculture”, à ses agriculteurs adhérents. Celui-ci aborde plusieurs points :

  • interdiction des OGM et des antibiotiques ;
  • traçabilité ;
  • bien-être animal ;
  • qualités nutritionnelles des produits ;
  • limitation des intrants chimiques ;
  • préservation de la biodiversité ;
  • réduction des émissions de CO2.

Le tout sous la supervision d’un contrôle indépendant. Les agriculteurs qui s’engagent à respecter ce cahier des charges reçoivent une prime, financée par le marché.

Et cela marche : aujourd’hui, la marque propose plus de 80 références qui respectent les règles du dispositif. Mieux : Terrena noue des partenariats avec des marques agroalimentaires intéressées.

Un bonus stratégique : le lien avec le territoire

Les PSE sont conçus pour s’ancrer dans un territoire : le vôtre. C’est un double avantage pour votre entreprise.

D’abord, renforcer les liens avec votre territoire est un moyen de créer ou de renforcer des débouchés commerciaux locaux. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux conditions de production des biens et services qu’ils achètent. Pour conserver leur confiance, vous devez tenir compte, avec des actions concrètes, de leurs attentes environnementales.

Ensuite, c’est un outil pour accroître votre attractivité en tant qu’employeur. Pour attirer les talents chez vous et les fidéliser, prouver par vos engagements que vous tenez à la qualité de l’environnement dans lequel vivent vos collaborateurs est un choix gagnant. C’est particulièrement vrai chez les plus jeunes générations : plus de 60 % d’entre elles se penchent sur l’impact social et environnemental d’une entreprise avant de candidater.

Les PSE sont donc un choix stratégique pour votre entreprise. Ils vous permettent de mettre en place une politique RSE efficace et mesurable, tout en contribuant à valoriser à la fois votre image de marque et votre marque employeur. En perspective : la croissance de votre chiffre d’affaires dans un cadre respectueux des hommes et de leur environnement.

LabPSE : des paiements pour services environnementaux durables et locaux 

Le LabPSE propose des paiements pour services environnementaux optimisés. Trois démarches expliquent cette optimisation : 

  1. Les agriculteurs sont à la source des projets : ce sont eux qui proposent des services environnementaux (permis par des améliorations de leurs pratiques). 
  2. Les entreprises et habitants acheteurs de ces services environnementaux sont voisins des agriculteurs : le lien avec le territoire est primordial. 
  3. Les services proposés par les agriculteurs sont complets : c’est l’ensemble des terres travaillées qui est concerné. Par conséquent, les services environnementaux sont à la fois transversaux (amélioration du bocage, maintien des zones humides, préservation des sols...) et durables. 
©Martial_Coquio

Des aides publiques pour les investissements privés en faveur des PSE

Pour réaliser ces investissements, les entreprises peuvent dans certains cas bénéficier de déductions fiscales ou de crédits d’impôt recherche. L’amorce du dispositif peut aussi être financée par des acteurs publics avant que les acteurs privés ne prennent le relais.