Les éleveurs parlent aux éleveurs

Au SPACE 2019, Parc des exposition de Rennes

Le mercredi 11 et jeudi 12 septembre 

Casse-croûtes-débats, Accueil 2 jours

les éleveurs parlent aux éleveurs - édition 2019

 

 

 

   Entre 12h et 14h

Venez discutez librement autour d'un casse-croûte avec d'autres éleveurs

Mercredi 11 septembre : Des éleveurs actifs pour une TRANSMISSION réussie

Jeudi 12 septembre : Des éleveurs actifs pour des TERRITOIRES vivants

LE PROGRAMME DES TEMOIGNAGES EST DISPONIBLE !!!!

 

 Une formule conviviale sur le temps du midi

Des échanges informels en dehors des cadres institutionnels
Des éleveurs qui témoignent de leurs expériences sans tabou
Une pause au calme pour casser la croûte à moindre frais
L'occasion de découvrir des produits locaux fournis par des agriculteurs brétilliens

 Accueil 2 jours pour ceux qui viennent de loin

Une formule d'accueil à la ferme est construite sur demande en fonction de vos attentes.

Accueil de groupes/Accueil individuel
Déjeuner-débat du jour 
Organisation de visites d'exploitation 
Entrée au SPACE et visite
Participation à une soirée conviviale avec les  agriculteurs des groupes locaux
Hébergement à la ferme,....

 Où nous trouvez durant le salon ?

Rendez-vous sous le petit chapiteau sur le parking entre la porte C et D (Plan détaillé ICI)

 Modalités pratiques et contact

  • Casse-croûte/débats
Tarif (repas) : 10 €
Inscription : frgeda.bretagne@gmail.com 
07 51 60 94 79

02 23 48 27 87

Possibilité de venir avec votre propre repas
Pour vous permettre d'entrer ou retourner dans l'enceinte du salon une entrée vous sera remise gracieusement 
  • Accueil sur 2 jours et herbergement
SUR DEMANDE, contactez frgeda.bretagne@gmail.com
Tarif entre 60€ et 80 € selon la formule choisie
Prise en charge possible par le SPACE d'une partie des frais de train ou bus pour les personnes venant en groupe.  

 

 Nos partenaires 2018  (VOIR ICI pourquoi ils nous ont accompagné) 

 

france agricole

logo EL

 

logo region

  

 

 

 

Les réseaux d'agriculteurs partenaires 
                                                               logo ceta35 Geda35 RES'AGRI    crda
 
 

 

 

Contact et renseignements 

 frgeda.bretagne@gmail.com

 

 


 

Mercredi 11 septembre : Des éleveurs actifs pour une transmission réussie

 

Dans un contexte de bouleversement des structures, des systèmes et de l’économie agricole, la transmission des exploitations intègre aujourd’hui de nouveaux paramètres.

  • Le nombre de repreneurs a diminué. A l’échelle bretonne, plus de 50% des chefs d’exploitation vont cesser leur activité dans les 10 prochaines années et on compte aujourd’hui une installation pour trois départs.

  • Leur profil a considérablement changé. La vocation familiale n’est plus aussi forte et la transmission se réalise plus fréquemment avec des tiers. 30% des repreneurs sont des personnes hors cadre agricole.

  • Les volontés d’installation s’inscrivent sur des projets de systèmes et de filières différentes.

Dans un cadre administratif très balisé et corseté, le cédant doit considérer ce contexte et ajuster son projet de transmission pour répondre à une population de repreneurs de plus en plus rare et diversifiée.

Non seulement les éleveurs ont construit leur système pour répondre à une certaine demande (filière, consommateurs, normes…) mais aussi selon leurs souhaits et affinités tout au long de leur activité.

Selon chacun, ils ont un capital mais aussi des valeurs auxquelles ils sont attachés. Ils sont riches d’un savoir-faire, d’une passion et d’une philosophie qu’ils aimeraient transmettre. Par la transmission, ils souhaitent répondre à leurs attentes personnelles mais également aux enjeux collectifs du territoire qu’ils ont animé pendant toute leur activité d’éleveur.

 

Jeudi 12 Septembre : Des éleveurs actifs pour des territoires vivants

Le contexte actuel laisse présager de tendances qui impactent la relation entre l’élevage et le territoire :

  • la démographie évolue : les actifs agricoles sont moins nombreux et pèsent moins dans la gouvernance des territoire, les installations “hors cadre” se multiplient, le salariat devient un enjeu pour les entreprises…Ce qu'on a en commun ? Le territoire !

  • l’agrandissement des fermes change leur rapport avec le territoire : les choix se concentrent sur moins d’actifs, la diversité des modèles interpelle les citoyens et les collectivités, ...

  • la déconnexion entre agriculteurs et autres acteurs de la société n’est pas une fatalité : l’usage agricole du territoire devient un enjeu fort, les producteurs imaginent de nouvelles manières de se rapprocher des consommateurs, des actions de concertation sont organisées pour discuter localement des projets, la remise en question de l’élevage du XXè siècle permet d’envisager un élevage plus en phase avec son territoire....

Dans ce contexte l’élevage, par les ressources qu’il consomme ou qu’il génère peut apporter des solutions concrètes aux enjeux des territoires.

  • des ressources pour les gens : emploi, valeurs, compétences, relation au vivant, activité, maillage, …

  • des ressources pour la nature, l’écosystème : façonnement et entretien du paysage, entretien des ressources naturelles (eau, air, sol, biodiversité)