Du LIEN, des ACTIONS pour valoriser
des FEMMES et des HOMMES salariés agricoles

 

Ateliers pratiques sur une exploitation laitière au GAEC des Pins à Sorèze

Les salariés agricoles du Tarn s’étaient donnés rendez vous le samedi 16 octobre sur une exploitation bovin lait afin d’analyser les risques sur la ferme. Mr Millet chef du service de prévention des risques professionnels de la MSA midi Pyrénées Nord animait cette journée.

Apres le café matinal c’est un jeune exploitant dynamique qui nous a présenté son exploitation. Il est membre d’un Gaec constitué de 3 associés avec un salarié à 1/3 temps. Un troupeau de 120 vaches laitières, 100 génisses et 80 vaches à viande.220 HA dont 1/3 en herbe, maïs et céréales pour l’autoconsommation de l’élevage. Cette exploitation travaille en CUMA .Dés janvier 2022 ce GAEC va s’associer avec 2 autres exploitations .Cette nouvelle unité sera composée de 8 associés .Un important investissement est prévu et toutes les vaches laitières seront sur un même site ou 6 robots de traites vont être installés .L’exploitant nous explique que c’est vital de se regrouper car il ne reste que ces 3 exploitations sur ce bassin laitiers. La disparition d’une d’entre elle entrainerait de graves difficultés pour l’avenir. En se regroupant on sera plus fort, en cas de coup dur ce sera plus facile et pour le moral (chose importante dans l’élevage) cela ne peut qu’être bénéfique .On travaille déjà ensemble et on se connait bien.

Pour analyser les risques sur la ferme de petits groupes de 4 personnes ont du répertorier les points positifs et négatifs en matière de santé et de sécurité .Un document pour chaque groupe recensait les questions a se poser. 3 thèmes avaient été retenus :

Les chutes en hauteur, les risques chimiques avec le local phyto et le travail à la salle de traite. Pendant 1 heure 30 les petits groupes ont échangé, et réfléchis sur des améliorations possibles. Ensuite l’exploitant nous a rejoints et tous ensemble nous avons fait le tour de la ferme pour analyser nos réflexions, apporter des solutions mais aussi nous informer sur les risques encourus. Le technicien de prévention nous a notamment sensibilisé sur les produits cancérigènes, nous a expliqué la lecture et la définition des étiquettes des produits phytosanitaires et la présentation de l’outil SEIRICH pour évaluer les riches chimiques sur l’exploitation.

Pour les travaux en hauteur, il nous a sensibilisé sur les normes du matériel pas toujours mise en œuvre par les fabricants et sur les premiers signes lors que l’on se fait peur (C’est le déclencheur).On a également pu tester un gilet avec capteur qui sonne lorsque l’on n’a pas une position adéquate sur les mouvements et port de charges.

Enfin en salle de traite l’accent a été mis sur l’éclairage, le nettoyage et sur les échelles.

L’exploitant nous a indiqué que cette matinée lui a permis d’analyser certains risques que l’on ne voit pas obligatoirement et que ça lui servira dans la mise en place de la nouvelle unité de production.

Bonne ambiance, échanges, sérieux et pédagogie résume cette matinée

Après un petit repas le groupe a pu visiter le musée du verre de Sorèze et l’exposition temporaire sur le matériel de médecine au 19 eme et au début du 20 eme siècle.

A bientôt pour une nouvelle édition sur la santé et sécurité au travail