Un nouveau concept de Fest’Taille qui se délocalise
sur le terroir Cahuzacois le samedi 29 janvier 2022

 

L’initiative

Depuis que les concours de tailles de vigne sont organisés dans le Tarn, c’est Gaillac qui a accueilli la manifestation. Au moment du bilan de la dernière édition qui s’est déroulée en décembre 2019 le comité de pilotage a émis le souhait de réaliser le concours sur un autre terroir viticole tarnais avec l’objectif d’associer les forces vives du secteur retenu.Aujourd’hui, vu le contexte sanitaire, cette initiative nous semble encore plus pertinente. En effet, nos petits villages vivent de plein fouet la crise COVID et la vie sociale et culturelle est fortement affaiblie. Les salariés viticoles sont eux aussi très isolés.Il est important pour les salariés agricoles et viticoles de pouvoir se rencontrer lors de journées conviviales et professionnelles.

 

Un esprit collectif

C’est ainsi que le village de Cahuzac-sur-Vére et sa municipalité a accueilli favorablement notre demande de réaliser le concours sur le terroir Cahuzacois.Très vite, l’association des salariés agricoles s’est mise autour de la table avec les associations locales pour imaginer une journée riche en événement autour du concours de taille de vigne qui reste le support professionnel principal. Au fil du temps, nous avons su construire un réseau de partenaires qui ont compris l’objectif et la finalité de notre manifestation.Aujourd’hui nous sommes fiers de pouvoir y associer un grand nombre de bénévoles et de structures associatives qui ont, comme nous, l’envie de faire vivre un territoire : comité des fêtes, association de randonneurs, club photos, association de viticulteurs, écoles et CLAE ; avec la participation des entreprises locales comme INFACO.

 

La valorisation des compétences

Cela fait plus de 15 ans que l’on entend parler des concours de taille de vigne dans le Tarn, organisés par l’association des salaries agricoles. Cela démontre, s’il en est besoin, combien nous avons eu à cœur d’effectuer avec constance et sérieux tout ce travail de valorisation des savoir-faire indispensable à l’épanouissement des salariés viticoles et de sans cesse se remettre en question.

A travers ces rencontres, c’est une vision positive des métiers de la vigne qui est mis en avant, c’est le moment aussi de valoriser ces hommes et ces femmes salarié(e)s agricoles qui apportent leurs savoirs faire dans un contexte agricole souvent tendu.

Aborder la technicité, la prévention, les compétences, les formations est plus que jamais d’actualité.

C’est aussi valoriser un territoire, la viticulture (secteur qui emploi beaucoup de salariés en Occitanie et dans le Tarn), des entreprises et l’on sait combien il est difficile et pourtant primordial de fidéliser ses salariés encore plus aujourd’hui qu’hier.

Nous avons aussi permis l’intégration de salariés dits « différents » dans le monde du travail et ouvert des pistes à de nombreuses personnes en recherche d’emplois et de formation.

Nous allons ouvrir l’événement aux autres départements d’Occitanie et de France, car la mobilité des salariés agricoles est aujourd’hui une réalité et que toute opportunité d’emploi n’est pas à négliger.

 

La réussite issue du partenariat

Au moment où nous écrivons et préparons cet évènement, la crise sanitaire est toujours là mais nous espérons que dans un an ce sera un mauvais souvenir.  Pour la réussite de cet événement nous avons besoin du soutien de tous les organismes agricoles et de tous les acteurs économiques.